ACTUALITÉS DE LA COMMUNAUTÉ

Votre source d’information en matière d'employabilité et d’immigration : Commentez les nouvelles et demeurer à la fine pointe de l’information !

Justin Trudeau indique au ministre canadien de l’Immigration la voie à suivre

À la tête d’un gouvernement minoritaire qui pourrait faire face cette année aux électeurs, le premier ministre Justin Trudeau a remis aux ministres leurs lettres de mandat, un document politique de la plus haute importance. La lettre de mandat délivrée au ministre de l’Immigration Marco Mendicino indique que malgré les retards causés par la pandémie, l’immigration doit rester au cœur de l’économie et de la société canadiennes.

Pour le moment, les plus récentes statistiques ne sont pas encourageantes. Les dernières données du ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté montrent qu’au cours des 11 premiers mois de 2020, le Canada n’a accueilli que 174 000 immigrants. Selon des projections, l’accueil pour l’ensemble de l’année 2020 sera inférieur à 200 000 nouveaux immigrants. À titre de comparaison, le Canada a accueilli plus de 341 000 nouveaux immigrants en 2019.

Il n’a accueilli que 15 300 nouveaux résidents permanents en novembre 2020, soit à peu près le même nombre qu’en octobre et septembre. Bien que ce chiffre constitue une amélioration par rapport aux mois précédents, l’immigration reste faible en raison de la pandémie.

Au cours d’un mois donné, le pays accueille généralement entre 25 000 et 35 000 nouveaux immigrants. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a fait chuter ce chiffre de manière significative depuis que le Canada a imposé des restrictions de voyage en mars 2020.

La lettre de mandat du ministre

Le premier ministre canadien Justin Trudeau souligne dans la nouvelle lettre de mandat que son ministère doit continuer à accueillir les nouveaux arrivants pour soutenir la croissance économique du pays et la reprise après la COVID en élargissant des programmes pilotes pour accueillir les réfugiés dans la catégorie économie.

Le ministre devra aussi accélérer le regroupement familial et continuer à mettre en œuvre des mesures pour offrir des voies de résidence permanente aux personnes qui ont fourni des soins de santé dans des foyers de soins de longue durée ou dans des établissements médicaux durant la pandémie, ou qui ont assuré d’autres services essentiels.

Le ministre devra aussi travailler avec les provinces et les territoires afin d’offrir des soutiens à l’établissement aux nouveaux arrivants, y compris une formation en français.

Source : Radio Canada International

Articles liés

Réponses