ACTUALITÉS DE LA COMMUNAUTÉ

Votre source d’information en matière d'employabilité et d’immigration : Commentez les nouvelles et demeurer à la fine pointe de l’information !

Changement destiné à profiter aux employeurs qui ont encore de la difficulté à trouver des travailleurs 

La nouvelle politique d’intérêt public temporaire permettra aux visiteurs de demander un permis de travail sans avoir à quitter le Canada

Le 24 août 2020 – Ottawa – Les visiteurs qui se trouvent actuellement au Canada et qui ont une offre d’emploi valide pourront demander un permis de travail propre à leur employeur et, si la demande est approuvée, recevoir le permis sans avoir à quitter le pays grâce à une nouvelle politique publique annoncée aujourd’hui par l’honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

Ce changement de politique temporaire entre en vigueur immédiatement et profitera aux employeurs du Canada qui ont encore de la difficulté à trouver les travailleurs dont ils ont besoin, ainsi qu’aux résidents temporaires qui aimeraient travailler avec leurs compétences à la reprise du Canada après la pandémie de COVID-19.

Pendant la pandémie, on a encouragé les résidents temporaires qui sont restés au Canada à conserver un statut juridique valide. Comme les voyages par avion sont limités dans le monde, certains visiteurs au Canada n’ont pas pu partir, tandis que certains travailleurs étrangers ont dû changer leur statut de visiteur parce que leur permis de travail arrivait à échéance et qu’ils n’avaient pas d’offre d’emploi pour pouvoir demander un nouveau permis de travail. Certains employeurs au Canada ont également été confrontés à des pénuries de main-d’œuvre et de compétences tout au long de cette période, notamment ceux qui fournissent des biens et des services importants sur lesquels compte la population canadienne.

Dans la plupart des cas, cependant, les visiteurs ne sont pas en mesure d’obtenir un permis de travail pendant qu’ils demeurent au Canada, notamment ceux dont l’employeur a approuvé l’embauche dans le cadre du processus d’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT).

Pour être admissible, le demandeur qui cherche à bénéficier de cette politique publique temporaire doit :

  • avoir un statut de visiteur valide au Canada le jour de la demande;
  • avoir été au Canada le 24 août 2020 et être demeuré au Canada;
  • avoir une offre d’emploi;
  • présenter au plus tard le 31 mars 2021 une demande de permis de travail propre à un employeur qui est appuyée par une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) ou une offre d’emploi dispensée d’EIMT;
  • satisfaire à tous les autres critères d’admissibilité standards.

Cette politique publique temporaire permet également aux demandeurs qui répondent à ces critères et qui ont obtenu un permis de travail valide au cours des 12 derniers mois de commencer à travailler pour leur nouvel employeur avant que leur demande de permis de travail n’ait été entièrement approuvée. Pour ce faire, ils doivent suivre les instructions du processus décrit ici : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/travailler-canada/permis/temporaire/apres-avoir-presenter-demande-etapes-suivantes.html#visiteur

Source : Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *