ACTUALITÉS DE LA COMMUNAUTÉ

Votre source d’information en matière d'employabilité et d’immigration : Commentez les nouvelles et demeurer à la fine pointe de l’information !

Les emplois en informatique auront la cote en 2021

La crise globale bouleverse de nombreux pans de l’économie, comme la restauration et l’hôtellerie. Le taux de chômage au pays, lui, est établi à 8,6 %, selon les plus récentes données de Statistiques Canada.

Paradoxalement, la demande de main-d’œuvre demeure forte pour d’autres secteurs, tels que ceux de la santé et des technologies de l’information (TI).

En décembre 2020, l’emploi a reculé de 0,3 %, toujours selon les plus récentes données de l’agence fédérale, soit la première baisse observée depuis avril.

Le marché du travail avait graduellement repris de la vigueur au milieu du printemps, mais depuis, de nouvelles restrictions pour endiguer le virus sont venues s’ajouter dans différentes provinces au pays.

Au Québec et au Manitoba les centres sportifs, salons de coiffure, commerces non essentiels ainsi que les salles à manger des bars et restaurants sont fermés depuis octobre et novembre respectivement.

Malgré la pandémie il y a pourtant plusieurs postes à pourvoir. C’est ce que démontre la liste annuelle des emplois les plus demandés de Randstad Canada. Cette liste a été créée à partir de données et d’analyses compilées par l’antenne canadienne de l’agence de recrutement mondiale.

Alors, pour ceux qui cherchent un travail ou considèrent une reconversion professionnelle, quels sont les emplois d’avenir ?

Les emplois en informatique continuent leur progression

La montée du commerce en ligne, le télétravail et la multiplication des cyberattaques contribuent à la hausse de la demande pour des postes dans le secteur des TI.

Des travailleurs sont recherchés pour pourvoir des postes de consultants en informatique, d’analyste de données et pour se joindre à des équipes de soutien informatique dans diverses entreprises, d’après les résultats de l’analyse.

« Avec beaucoup d’employés travaillant à domicile, les besoins en soutien informatique et en cybersécurité ont pris de l’importance », indique Dominic Lévesque, président de groupe chez Randstad Canada.

Les transactions sur internet grimpent, ce qui génère des besoins de main−d’œuvre. Des travailleurs sont demandés pour placer et gérer l’inventaire dans les entrepôts, livrer la marchandise et assurer le service à la clientèle.

Les postes de gestionnaires de réseaux sociaux sont également populaires de même que ceux en lien avec la commercialisation numérique comme les spécialistes des achats et de l’approvisionnement, les spécialistes en marketing numérique, les chefs de projet ou les concepteurs de sites web.

Le domaine de l’intelligence artificielle continue sa progression et est toujours à la recherche de personnes compétentes, fait aussi valoir M. Lévesque.

D’autres postes connaissent une progression rapide

Les postes en administration ne sont pas en reste. Les comptables sont très demandés. Même chose pour les adjoints administratifs, particulièrement en milieu scolaire et dans le réseau de la santé, fait remarquer le président de groupe chez Randstad Canada.

« Quand on pense aux hôpitaux par exemple, la pandémie a amené une plus grande charge de travail dont plus de dossiers à traiter », précise-t-il.

Les services hospitaliers sont à la recherche d’infirmières et autres travailleurs essentiels. Les emplois dans le secteur de la santé demeurent très demandés, voire plus qu’avant.

Les commerces essentiels et épiceries sont à la recherche de travailleurs pour venir gonfler leur rang, que ce soit pour travailler dans les entrepôts ou à la caisse.

La crise sanitaire a aussi fait exploser la demande pour les préposés à l’entretien ménager.

Travailler à la maison

« Les gens cherchent des emplois qu’ils peuvent occuper à distance », affirme M. Lévesque. Une tendance qui va demeurer selon lui.

Pour de nombreux travailleurs canadiens, le passage au travail à distance a été soudain et spectaculaire, dit-il.

« Après la période d’adaptation initiale, avance M. Lévesque, l’abandon du temps de transport et le travail à domicile ont présenté des avantages significatifs.

La pandémie a entraîné un changement permanent dans la façon dont nous travaillons et dans les lieux où nous travaillons. Le travail à distance va devenir la solution par défaut pour de nombreuses organisations. Les principaux employeurs repensent la vocation des espaces de bureau traditionnels et soutiennent leurs employés avec des allocations pour l’installation de bureaux à domicile et la technologie dont leur personnel a besoin. »

Pour les personnes qui cherchent activement un emploi sans vouloir délaisser le confort et la sécurité de leur domicile, les emplois vers lesquels se tourner pour le travail à distance en 2021 vont de la vente au marketing en passant le soutien informatique, l’administration ou encore la gestion de projets.

Il y en a donc pour tous les goûts, et même les représentants de centre d’appel ne sont plus cantonnés à leurs cubicules: la plupart travaillent de leur demeure aujourd’hui.

Source : Les affaires

 

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *