ACTUALITÉS DE LA COMMUNAUTÉ

Votre source d’information en matière d'employabilité et d’immigration : Commentez les nouvelles et demeurer à la fine pointe de l’information !

Les restaurants sont essentiels au rétablissement du niveau d’emploi prépandémique

TORONTO, 07 sept. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Restaurants Canada demande un engagement spécifique au secteur de la part de tous les partis souhaitant former le prochain gouvernement fédéral afin de ramener les emplois de restauration à leur niveau prépandémique et prévenir une crise de main-d’œuvre à plus longue échéance.

Selon la dernière enquête de Restaurants Canada :
– 80 pour cent des répondants éprouvent de la difficulté à embaucher du personnel de cuisine, et 67 pour cent ont du mal à trouver du personnel de service.
– 42 pour cent des répondants prévoient que le nombre de postes à combler dans leur établissement augmentera au cours de l’année qui vient; 38 pour cent sont incertains à savoir si ce nombre s’améliorera ou empirera.

« Les restaurants sont la clé pour ramener les Canadiens au travail, mais les conditions précaires au cours des 18 mois et plus ont créé des problèmes d’embauche sans précédent, commente Todd Barclay, président-directeur général de Restaurants Canada. Quatrième employeur du secteur privé canadien en importance, employant normalement 1,2 million de personnes, l’industrie durement touchée des services alimentaires a besoin d’un plan pour rétablir les emplois qui demeurent perdus en raison de la pandémie et éviter une crise de main-d’œuvre à long terme. »

Les restaurants sont essentiels pour combler la perte d’emplois entraînée par la pandémie au Canada

Selon la dernière Enquête sur la population active de Statistique Canada, le secteur de la restauration et de l’hébergement a compté pour près de la moitié de tous les emplois ajoutés à l’économie canadienne en juin et juillet (136 100 sur 325 000); toutefois, l’industrie compte toujours près de 230 000 travailleurs de moins qu’avant la pandémie.

Ramener les employés de restauration au travail rétablirait la presque totalité des 246 000 emplois qui continuent de manquer à l’économie canadienne depuis février 2020; ceci permettrait au gouvernement fédéral de tenir sa promesse électorale de créer plus d’un million d’emplois durant la reprise et de rétablir le taux d’emploi national à son niveau prépandémique.

Les entreprises de restauration jouent un rôle essentiel pour combler le déficit d’emplois au Canada, mais pour cela, elles doivent d’abord survivre; au moins 10 000 restaurants ont fermé leurs portes depuis mars 2020.

Dans une nouvelle vidéo accessible à SupportRestaurants.ca, des restaurateurs de toutes les régions du pays expriment ce dont ils ont besoin pour préserver leur gagne-pain, rétablir les emplois perdus en raison de la pandémie et continuer à contribuer à la vitalité des communautés canadiennes.

Les restaurants ont besoin d’une stratégie spécifique au secteur pour prévenir une crise de main-d’œuvre à long terme

Avant que la crise de COVID-19 ne vienne exacerber la situation, le secteur de la restauration et de l’hébergement comptait déjà 68 000 postes vacants, dont près de 60 000 du côté de la restauration; selon les dernières données de Statistique Canada, ce secteur compte aujourd’hui près de 130 000 postes vacants, dont la majorité sont des emplois en restauration.

Afin d’aider la restauration à surmonter la pénurie de main-d’œuvre existante empirée par la pandémie, Restaurants Canada revendique une Stratégie nationale de développement de la main-d’œuvre, comprenant des mesures telles que :

  • Soutien pour l’extension de programmes pilotes efficaces en matière de main-d’œuvre, tels que le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique et l’Alberta Foodservice Labour Connections;
  • Accroissement du financement fédéral pour assurer le traitement efficace des demandes d’immigration grâce à la réduction des délais d’attente et du fardeau administratif et un meilleur partage d’information entre parrains;
  • Prolongation des visas de travail pour une année complète et suspension des frais jusqu’en 2022;
  • Ajout d’un volet Services alimentaires au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) afin de parer aux pénuries de main-d’œuvre saisonnières et à long terme, refonte de la structure de la classification nationale des professions afin d’élargir les catégories de postes que les restaurateurs peuvent combler grâce au PTET, et réduction du fardeau administratif pour les petites entreprises qui utilisent le PTET.

Pour plus de détails sur la façon dont le prochain gouvernement fédéral peut aider à sauver les restaurants, visitez SupportRestaurants.ca

À propos de  Restaurants Canada:
Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Avant le début de la pandémie de COVID-19, le secteur canadien des services alimentaires était une industrie au chiffre d’affaires annuel de 95 milliards de dollars qui employait directement 1,2 million de travailleurs, était la principale source de premiers emplois au Canada et servait 22 millions de clients chaque jour dans toutes les régions du pays. Depuis, l’industrie a perdu des centaines de milliers d’emplois et des milliards de dollars de chiffre d’affaires en raison des impacts de la COVID-19.

Renseignements : Roberto Sarjoo Directeur, Marketing et Communications Restaurants Canada C : 416 389-7941 RSarjoo@restaurantscanada.org

Source: Le Lézard https://www.lelezard.com/communique-19984258.html

Articles liés

Réponses